Le kit de secours des mariés : sauvetage de robe !

Comme pour le visage, un défaut de fabrication sur un vêtement le jour du mariage entraîne la catastrophe ! Mais vous savez quoi ? Rien n’est perdu.

Kit de secours des mariés

Quelle que soit la situation, voici les outils qui vous permettront de rattraper le coup :

  • Une trousse de couture (un fil, une aiguille, des épingles etc.)
  • Du scotch double face et un tube de Loctite (colle extraforte)
  • Un accessoire (écharpe, chapeau, sac, ceinture, une broche)

La robe de mariée ou le pantalon se déchirent

Ne paniquez pas ! Si vous avez emporté une trousse de couture, vous pouvez recoudre pour obtenir un effet « ni vu ni connu ». Si vous ne l’avez pas, prenez un accessoire. Une ceinture pour mettre à la taille, ou une écharpe sur vos épaules cachera le défaut de votre robe ou costume.

Un bouton de chemise ou de veste qui saute

Là encore, la trousse de couture vous sauvera la vie : si vous n’êtes pas à l’aise avec la couture, demandez dans votre entourage proche, il y a forcément une tata ou une mamie qui excelle en la matière !

Les boutons de chemise ou de veste peuvent casser à tout moment !

Pensez à toujours avoir un bouton de rechange dans vos affaires (lorsque vous achetez une chemise ou une veste, vous avez toujours une petite pochette en plastique contenant un bouton de rechange)

Du vin se renverse sur votre costume

Que faire de la tâche qui vient d’apparaître ? Ne la laissez pas sécher. Nettoyez-la avec de l’alcool et de l’eau savonneuse. Ou si vous n’en avez pas apporté, allez en cuisine chercher du vinaigre blanc, du citron et du bicarbonate. Ils feront aussi bien l’affaire pour redorer votre costume.

Votre costume n’est pas à la bonne taille

Des épingles ou une ceinture le resserreront très bien s’il est desserré. Ou vous pouvez, au contraire, découdre les parties du costume qui serrent. En revanche, si l’effet attendu n’y est toujours pas, n’hésitez pas à échanger votre costume avec quelqu’un de votre corpulence. Empruntez un costume dans l’assemblée !

Votre talon se casse, ou votre semelle s’arrache

Ne luttez pas ! Prenez la deuxième paire de chaussure « relax » que vous aviez prévu, ou demandez à votre témoin, ou vos demoiselles d’honneur de vous trouver une solution. C’est leur rôle dans ce genre de situations, après tout ! Soyez sereins !

Si la cassure est propre et que la surface d’adhésion est suffisamment large, optez pour un encollage à l’aide de la colle extra-forte : résultat garanti (vous pourrez utiliser votre paire de secours en attendant)

Une couturière sera toujours de bon secours !
Retour haut de page